CPU

CPU

La Conférence des présidents d’université, redéfinie dans la loi « Libertés et Responsabilités des Universités » (LRU) du 10 août 2007, est une association loi 1901 reconnue d’utilité publique. Elle représente les intérêts communs des établissements qu’elle rassemble. Aujourd’hui, La Conférence regroupe 77 universités, 3 universités technologiques, 2 Instituts Nationaux Polytechniques, 3 Écoles Normales Supérieures, 2 Instituts Nationaux des Sciences Appliquées, 1 école centrale, 4 écoles françaises à l’étranger, 15 Grands Établissements (CNAM, Observatoire de Paris, Inalco,…) et 18 Pôles de Recherche et d’Enseignement Supérieur (PRES).

Au service des universités françaises

Véritable acteur du débat public sur l’enseignement supérieur et la recherche en France, la Conférence est devenue au fil des années l’interlocuteur incontournable des pouvoirs publics sur la question universitaire. Créée en 1971, elle est à la fois un lieu d’échange, de réflexion et d’accompagnement des grands changements que vivent les universités françaises.

Construire une autonomie collective

Après celle de 1984, la loi du 10 août 2007 « Libertés et responsabilités des universités », renforce l’autonomie des universités et corrélativement les pouvoirs et responsabilités de leurs présidents et de leurs Conseils d’Administration. L’évolution de la politique de contractualisation, la gestion globale des budgets, celle des ressources humaines et du patrimoine sont autant de défis que doivent relever les présidents dans les cinq prochaines années.
Plus que jamais, ils s’appuient sur un travail commun au sein de la Conférence pour mieux s’organiser, partager, confronter leurs expériences et choisir des orientations politiques.