Les stages

LOST(12)

L’importance du stage dans la formation d’ingénieur

Aucun ingénieur ne peut être diplômé s’il n’a pas effectué un parcours minimum en entreprise sous forme de stage. Aussi, la Commission des Titres d’Ingénieur (CTI) définit le parcours en entreprise de la manière suivante :

  • L’expérience en entreprise est considérée comme une dimension essentielle de la formation des ingénieurs. Elle représente une part importante de la formation (28 semaines au minimum) ;
  • Aucun ingénieur ne peut être diplômé s’il n’a pas effectué un parcours minimum en entreprise sous forme de stage encadré et évalué en termes de compétences et donnant lieu à l’attribution de crédits ECTS ;
  • Un contact direct avec la recherche est préconisé. L’école met à profit ses liens avec les laboratoires de recherche pour développer ces contacts ;
  • Lorsque le profil de l’ingénieur que l’on veut former a une composante recherche affirmée, un stage long en laboratoire de recherche peut être substitué au stage long en entreprise. Dans ce cas, la durée minimale de stage en entreprise peut être ramenée à 14 semaines ;
  • Les stages sont gérés avec rigueur : ils sont encadrés et évalués en termes de compétences et donnent lieu à l’attribution de crédits ECTS.

Les écoles disposent systématiquement d’un service des stages pour préparer et accompagner les étudiants dans leur recherche de stage.

Chaque stage doit faire l’objet d’une convention signée entre l’établissement d’accueil et l’étudiant. L’élève doit bien évidemment faire l’objet d’un véritable suivi à la fois de la part de ses encadrants scolaires mais aussi de la part de ses encadrants industriels.

En savoir plus sur la réglementation des stages…

Les stages à l’étranger

Faire un stage à l’étranger nécessite beaucoup de préparatifs. En plus de démarcher les entreprises, l’étudiant doit, en parallèle, se trouver un logement et accomplir diverses tâches administratives (assurance, demande de bourse,…). Ces démarches doivent se faire en lien avec le bureau des stages ou le bureau international de l’établissement qui pourra conseiller au mieux les étudiants et leur proposer dans certains cas quelques pistes.

Embauche

Selon la loi du 28 juillet 2011 sur l’encadrement des stages, embaucher un stagiaire à l’issue d’un stage lorsque celui-ci est intégré à un cursus pédagogique réalisé lors de la dernière année d’études, implique une déduction de la durée de ce stage de la période d’essai, sans toutefois réduire cette dernière de plus de 50 %.

Cette déduction s’opère également si l’embauche intervient dans les 3 mois qui suivent la fin du stage. Attention : dès lors que l’emploi est en correspondance avec les activités qui étaient confiées au stagiaire, la durée du stage est déduite intégralement de la période d’essai.