FAQ

FAQ – Covid-19 & Ecoles d’Ingénieurs

Qu’est-il prévu pour les stages de fin d’études ?

Le stage de fin d’études étant la clé de voûte entre la formation à l’école et l’insertion professionnelle, il est recommandé par la CTI, la Commission des Titres d’Ingénieurs, de le maintenir. Les écoles en accord avec les entreprises et le stagiaire, peuvent adapter sa durée, ses modalités de réalisation ou les dates de début et de fin.

Si jamais la date de fin débordait sur l’année universitaire suivante, l’étudiant concerné serait placé en prolongation de scolarité, sans paiement de droits d’inscription complémentaires et sans report d’une année de l’attribution du diplôme. L’élève-ingénieur serait diplômé dès validation du stage de fin de formation pourvu que toutes les autres activités académiques aient été validées par ailleurs.

Que va-t-il se passer pour les stages ?

La Direction Générale de l’Enseignement Supérieur et de l’Insertion Professionnelle prévoit plusieurs recours concernant les stages de manière générale.

Si le stage est amené à commencer avant la fin de la crise sanitaire, le télétravail est la règle impérative si le poste le permet. Par exception, si le stage n’est pas éligible au télétravail, les règles de distanciation doivent impérativement être respectées au sein de l’entreprise.

Si le stage est en cours, les mêmes règles que précédemment s’appliquent au détail près que la transformation du stage en « stage à distance » doit être validée par un avenant à la convention de stage.

Les instances de gouvernance de l’établissement peuvent adapter les conditions de validation du stage :

  • Valider tout ou partie du stage
  • Neutraliser l’UE stage même si le stage est normalement obligatoire dans le cursus
  • Trouver un autre lieu de stage ou un autre projet tutoré
  • Reporter ou déplacer la période de stage, par exemple un stage de fin de 1ère année de cycle ingénieur serait déplacé à la fin de la 2e année.

Je suis en recherche de stage pour cet été et c’est très difficile d’obtenir des réponses, que puis-je faire ?

Du fait de la situation, la plupart des employés travaillent depuis leur domicile et se concentrent sur les activités premières de leurs entreprises afin de les maintenir à flot. En effet la crise économique, la gestion RH (employés en télétravail, chômage partiel, etc.) et l’environnement social les employés (eux aussi ont parfois plus de difficultés à travailler chez eux) font que le recrutement de stagiaires est donc souvent mis en second plan.

Vous pouvez vous rapprocher des laboratoires des écoles d’ingénieurs et des universités pour savoir si un plan serait mis en place afin de recruter des stagiaires cet été par exemple.

Vous pouvez également demander des adaptations des conditions de validation du stage citées dans la réponse précédente.

Ma mobilité internationale est mise en péril à cause de la crise du COVID-19, comment faire ?

La CTI recommande aux écoles de lever l’obligation de séjour à l’international pour les élèves-ingénieurs, étudiants comme apprentis, actuellement en 2e ou 3e année du cursus ingénieur.

Les étudiants en 1ère année de cursus ingénieur auront la possibilité de valider une période à l’étranger dans la suite du cursus.

Combien de temps va durer le confinement ? Quand les cours reprendront-ils ?

La fin du confinement et la reprise des activités est décidée par le gouvernement. Il est fort probable que la reprise des cours se fasse de manière progressive avec des adaptations relatives à la situation sanitaire à ce moment-là. Chaque établissement est décisionnaire de la façon dont il gérera sa réouverture.

Vous pouvez interroger vos élus, votre équipe pédagogique ou votre administration pour connaître les modalités de reprise qui sont travaillées par les directions des établissements et qui doivent être validées par les instances de gouvernances.

J’ai l’impression d’avoir trop de travail, la pédagogie à distance ne me convient pas ou j’ai peur d’échouer dû au fait de la situation, que faire ?

Quelle que soit la situation, il est important de contacter son responsable pédagogique ou la direction des études de son école afin d’expliquer sa situation le plus en amont possible. Cela permettra aux équipes de répondre de la manière la plus adaptée aux situations de chacun.

J’ai ou ai eu des problèmes familiaux ou médicaux, liés au COVID-19 ou non, qui mettent en péril mon semestre ou mon année, que faire ?

Il faut se rapprocher des services de santé de l’école ou universitaire afin d’obtenir un suivi médical ou psychologique et envisager la construction d’un dossier expliquant les particularités de la situation. Ce dossier pourra être transmis aux jurys de validation d’année.

La date de fin de l’année peut-elle être repoussée et donc retarder le début des vacances estivales ?

Les dates de fin d’année peuvent être aménagées par les établissements. Par conséquent, il leur est possible de repousser la date de début des vacances. Dû au contexte particulier, il est probable qu’un certain nombre d’écoles y ait recours afin de permettre la tenue des examens dans les meilleures conditions possibles.

Toutes ces dispositions doivent être discutées au sein des administrations en concertation avec les équipes pédagogiques. Vous devez donc vous rapprocher de ces derniers pour connaître ces modalités qui diffèreront d’un établissement à un autre.

Je devais passer des examens qui ont été annulés pendant la période de confinement, comment seront-ils rattrapés ? Comment vont se passer les examens de fin d’année ?

Chaque établissement est décisionnaire dans la façon dont il gère ses examens. La Direction Générale de l’Enseignement Supérieur et de l’Insertion Professionnelle a rappelé aux établissements que la tenue d’examens oraux comme écrits étaient possibles à distance. Il leur revient d’informer les étudiants dans un délai raisonnable.

La CTI souligne que les modalités pour mettre en œuvre et valider les compétences terminales associées au diplôme de l’élève ingénieur ne sont jamais uniques. Elle rappelle également que si des mesures exceptionnelles sont prises dans ce contexte, elles devraient faire l’objet d’une annexe dans le règlement des études qui sera validée par les instances de gouvernance de l’établissement

Vous pouvez interroger vos élus, votre équipe pédagogique ou votre administration pour connaître les modalités particulières liées aux examens.

Ne va-t-il pas y avoir une différence de niveau entre les élèves à la reprise des activités ?

En effet, les élèves ne sont pas égaux devant la pédagogie à distance. Les étudiants n’ayant pas un matériel informatique suffisant ou une connexion internet stable doivent redoubler d’efforts pour assurer la continuité de leurs études. Également, certains étudiants, du fait de leur environnement social éprouvent des difficultés à suivre leurs cours.

Vous ne devez pas hésiter à faire remonter ces difficultés auprès de vos responsables pédagogiques ou auprès de l’administration de votre école afin de voir s’ils peuvent vous apporter une aide en termes d’équipement ou d’accompagnement.

Je suis en situation de précarité financière, existe-t-il des aides ?

Le ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation a proposé aux établissements que le produit de la CVEC, la Contribution à la Vie Etudiante et de Campus, puisse être mobilisé pour répondre aux besoins matériels et quotidiens les plus urgents. Le ministère a défini des actions prioritaires à mettre en place :

  •  L’achat de cartes alimentaires puisque les services de restauration alimentaire sont réduits voire fermés
  •  Le financement d’outils informatiques ou de forfaits de téléphonie pour assurer au mieux la continuité pédagogique des étudiants
  • Assurer une aide financière pour soutenir les étudiants qui ont perdu leur job étudiant ou un stage dont ils attendaient une gratification

Où s’informer ?

De nombreuses fausses informations circulent. Il est important de se référer aux consignes émises par Santé Publique France concernant la situation sanitaire, aux consignes du Ministère de l’Intérieur sur les possibilités de déplacement sur le territoire. Si vous êtes à l’étranger, n’hésitez pas à contacter l’ambassade de France dans votre pays d’accueil ou les directives du Ministère des Affaires Etrangères et de l’Europe.

Enfin, il ne faut pas oublier que votre école est la première source d’informations concernant la continuité pédagogique donc n’hésitez pas à contacter votre administration, vos professeurs ou vos responsables pédagogiques.

Mon diplôme aura-t-il la même valeur que celui des autres promotions ?

Les écoles d’ingénieurs sont reconnues pour le caractère professionnalisant d’une formation étalée sur plusieurs années. À la fin de cette formation, l’élève doit être capable d’attester et faire valoir les compétences associées à cette formation. Ces compétences peuvent être acquises via plusieurs biais au cours de la formation.

Le diplôme d’un élève-ingénieur ayant subi la crise du COVID-19 n’a pas moins de valeur que le même diplôme en dehors de la crise.

Au contraire, en poursuivant nos études pendant le confinement, nous montrons nos capacités d’adaptation, notre autonomie et notre habileté à mener à bien des projets en situation de crise.

 

Une remarque est ressortie très souvent dans vos réponses et qui s’adresse à l’ensemble des élèves, personnels, enseignants, citoyens :

Restez chez vous !