Accueil / Actualités / Représentation / Commissions / CPU / Colloque annuel CPU des 8,9 et 10 février 2012

Colloque annuel CPU des 8,9 et 10 février 2012

Les 8, 9 et 10 février dernier, le BNEI était présent au coté de la FNEB (Fédération Nationale des étudiants en sciences exactes, naturelles et techniques), l’UNEDESEP (Union Nationale des Etudiants en Droit, gestion, AES, Science Economique et Politique) et PDE (Promotion et Défense des Etudiants) au colloque annuel de la Conférence des Présidents d’Université (CPU) dont le thème était « Universités pour l’avenir, l’avenir des universités ». Ce fût l’occasion pour le BNEI d’échanger avec ses partenaires institutionnels tels que la CPU, la CDEFI (Conférence des Directeurs des Ecoles Françaises d’Ingénieurs) ou encore, la DGESIP.

De nombreux sujets d’actualités ont été abordés à ce colloque. On notera entre autre le financement des universités actuellement insuffisant. Louis Vogel, président de la CPU a rappelé l’importance du soutien de l’état envers les universités qui ne doit pas se désengager. Néanmoins les universités doivent explorer de nouvelles voies telles que les fondations, la formation tout au long de la vie ou encore la taxe d’apprentissage. Ce sujet est actuellement une des préoccupations du BNEI.

Les relations entre les collectivités locales et les universités fût le deuxième sujet centrale de ce colloque. Louis Vogel rappel qu’ « il faut absolument que les collectivités locales comprennent qu’il n’y a pas de territoire qui peut gagner au XXIe siècle sans s’appuyer sur ses sites de recherche et d’enseignement ». Néanmoins Patrick Hetzel (DGESIP) a fait réagir toute l’audience en déclarant : « Il ne faut pas que vous vous laissiez inféoder par d’autres structures qui vous tireraient vers le bas ».

Le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche Laurent Wauquiez profita de ce rassemblement des présidents d’université pour intervenir et aborder entre autre l’importance de développer la formation continue dans les universités.

Ce colloque fût clôturé par un discours de Louis Vogel qui à cette occasion propose quelques pistes de réflexion tirées des échanges du colloque. Celui-ci est disponible ici.