Important
Accueil / Actualités / Représentation / Publications / Lettres des élus centraux / La Lettre des Elus Centraux 2008/2009 – Numéro 6

La Lettre des Elus Centraux 2008/2009 – Numéro 6

Bonjour,

J-4 ! Dans maintenant moins d’une semaine vous pourrez vous prononcer pour les 11 représentants étudiants au CNESER. Ce sont ces 11 élus qui auront la lourde et motivante responsabilité de parler au nom des 2,2 millions d’étudiants en France. Et ce sera vous, les élus dans les conseils centraux de vos établissements, qui aurez la encore plus importante responsabilité de les choisir. Je ne peux que vous encourager à soutenir la seule liste sur laquelle un élève ingénieur est en position éligible : « BDE, Corpos, Amicales et Associations étudiantes indépendantes ». Liste apolitique, asyndicale, et aconfessionnelle qui vise à représenter l’ensemble des étudiants de manière pragmatique et dans les valeurs associatives indépendantes des BDE et élus dont elle tire sa légitimité. Il s’agit là d’un acte qui s’inscrit dans une optique de démocratie étudiante et qui vise à intégrer les étudiants dans les prises de décisions qui concernent leurs formations et conditions de vie et d’études. Cette volonté de démocratie étudiante peut aussi trouver son expression au niveau de nos établissements et c’est le thème de cette « Lettre des élus ».

Comme vous pourrez le constater, ce sujet peut se décliner sur plusieurs niveaux : vie de l’école, vie associative, mais aussi implication étudiante dans les décisions de l’établissement et participation à la gouvernance de celui-ci. Ce sont des sujets qui n’évolueront que si les élèves sont moteurs et œuvrent dans ce sens. C’est pour cela que le BNEI travaille à regrouper les expériences et idées d’un maximum d’acteurs – élus et responsables associatifs élèves ingénieurs – pour élaborer les recommandations que les élèves pourraient avoir auprès de leur administration, et que le BNEI pourrait relayer auprès de la CTI. L’implication des étudiants est essentielle : ce sont les élèves qui donnent sa vie à leur école !

Une école d’ingénieurs est plus qu’un lieu d’enseignement, c’est aussi un lieu de vie et d’apprentissage des responsabilités. Une école c’est également un établissement qui place la formation des élèves au cœur de son activité. Dans ces conditions, il est nécessaire pour les élèves ingénieurs d’être impliqués dans la vie de l’école et dans son pilotage. Ils doivent notamment être associés aux prises de decisions qui les concernent et ont donc une influence sur eux. Cette participation, que l’on peut qualifier de citoyenne, se fait à différents niveaux.

La vie associative

Le premier stade de cette contribution à l’animation de l’école est la vie associative. Une vie associative riche est garante d’activité et de dynamisme au sein des promotions présentes à l’école, et constitue un élément déterminant de l’épanouissement et du bien-être des élèves. Elle est également un facteur de rayonnement pour l’école et une source d’expériences et d’acquisition de compétences humaines, organisationnelles et managériales pour ceux qui s’y investissent.
En contribuant à la richesse associative des écoles, de par leur implication et l’énergie qu’ils mettent à faire vivre ces structures, les élèves ingénieurs sont des acteurs majeurs du rayonnement de leur école.
Il est alors normal de leur reconnaître ce rôle et de mettre en œuvre les moyens nécessaires à la pérennité de leurs associations. Par ailleurs, en impliquant un grand nombre d’élèves dans leurs activités, les associations assurent un rôle essentiel de promotion de la prise de responsabilité d’une part, mais de l’expression de la démocratie étudiante d’autre part.
C’est cette dynamique positive que les écoles doivent favoriser.

Gouvernance de l’école

Néanmoins, l’implication dans la vie de l’école ne se limite pas à la vie associative. La participation des élèves ingénieurs lors des scrutins qui concernent leur école, leur formation, ou encore leurs conditions de vie et d’études est également un élément essentiel dans leur prise de conscience de leur responsabilité citoyenne. C’est aussi le moyen d’impliquer réellement les élèves à la gouvernance de leur établissement. Pour ce faire, il est judicieux de mettre en place des dispositions qui favorisent l’expression la plus large possible lors des différents scrutins étudiants.
L’étape qui suit cette massification de l’expression étudiante est l’implication profonde des représentants des élèves à la direction de leur école. La création d’un poste de Directeur Adjoint Etudiant [DAE], sur le principe des Vice Présidents Etudiants [VPE] des structures universitaires serait dans ce cadre un symbole fort et un moyen très efficace pour impliquer les élèves à la vie de leur école. Son rôle serait de représenter les élèves au sein de l’équipe de direction à laquelle il serait intégré, afin de prendre en compte la vision de l’ensemble des parties prenantes sur les décisions stratégiques pour l’école. Ce DAE servirait également d’interface entre l’administration et les élèves et permettrait d’en fluidifier les relations.
Parmi ses missions il pourrait éventuellement avoir le rôle de coordinateur des études prospectives d’amélioration menées dans le cadre de la démarche qualité. Il aurait ainsi à charge le processus d’amélioration continue de l’école sur le volet vie étudiante, sur la perception des enseignements par les élèves, et sur les moyens pédagogiques.
Il est certain que pour mener à bien ses fonctions, le DAE devrait pouvoir disposer de moyens structurels (bureau, ordinateur, etc…) prêtés pas l’établissement.

Et après ?

Ce chantier est l’une des friches que le BNEI essaie de valoriser. Les discussions à l’heure actuelle sont ouvertes, et les positions du BNEI non encore arrêtées. Aussi, nous avons besoin de la participation du plus grand nombre pour formuler les propositions que le BNEI portera au nom de la filière ingénieur auprès des partenaires institutionnels. N’hésitez pas à vous exprimer sur ce sujet, soit sur la liste de diffusion de la filière ingénieur : Infobnei, soit en écrivant à contact@bnei.org.

Regardez aussi

Lettre des Élus n°4 – Août 2012

Cher(e)s élu(e)s élèves ingénieurs,  
 
En ce début de mois d’août, les élèves ingénieurs engagés n’ont toujours pas trouvé le temps de se reposer. En effet, ce mois est celui de la préparation de la rentrée dans toutes nos  écoles. Reconnues en tant que leader de l’organisation d’évènements, nos associations savent se mettre en valeur à la rentrée afin de permettre à chacun de se sentir à l’aise et en possession de tous  ses moyens pour réussir son année dans un bon environnement.
 
Dans cette lettre, nous verrons comment profiter de cett  rentrée pour vous mettre en avant, vous, les élus. Nous ferons ensuite un petit panorama des outils qui sont à votre disposition  ainsi que de ceux que vous pourriez mettre en place. Enfin, nous ferons un retour sur les élections CNESER qui ont montré le rôle décisif des élus de nos établissements.