Important
Accueil / Actualités / Représentation / Publications / Communiqués de presse / Contribution en matière de démocratie étudiante en école

Contribution en matière de démocratie étudiante en école

Le BNEI soutient l’engagement des élèves Ingénieurs et propose trois moyens de le renforcer.

Un représentant du BdE par Conseils au titre d’expert de la Vie Etudiante

En tant qu’Association Nationale mono-diciplinaire représentative des élèves Ingénieurs, le BNEI reconnaît et soutient le travail des BdE. Dans une école d’Ingénieurs, le Président du BdE est généralement l’interlocuteur privilégié de l’Administration. Sa légitimité et son rôle fond de lui l’élève le plus représentatif d’une école.

A ce titre, le BNEI propose que le Président du BdE, ou son représentant, assiste aux Conseils de l’établissement en tant qu’expert de la Vie Etudiante. Il apportera un avis éclairé sur la motivation des élèves Ingénieurs, ainsi que sur l’impact des propositions et des décisions des différents Conseils. Le dynamisme d’un BdE est un indicateur révélateur de l’état d’esprit des élèves.

Un Directeur Adjoint Etudiant qui participe aux comités de Direction

Les Vice Présidents étudiants sont une avancée majeure pour la démocratie étudiante au sein des Universités. Leur proximité des ordonnateurs et leurs nouvelles responsabilités ont permis aux élus universitaires d’être plus investis dans les missions de l’Université et d’apporter un point de vue étudiant aux grands chantiers de l’Enseignement Supérieur français.

Le BNEI souhaite que les élèves ingénieurs élus dans les différents Conseil désignent un Directeur Adjoint Étudiant parmi eux. Celui-ci devra participer aux réunions du comité de Direction, et pourra participer à tous les Conseils. Des Chargés de Mission pourront être nommés pour suivre plus particulièrement un projet (l’habilitation CTI, la mise en place des crédits ECTS, les relations internationales…) Il sera garant de l’intérêt et de la défense des élèves ingénieurs.

L’harmonisation de la représentativité étudiante dans les Conseils, et la suppression des collèges étudiants qui pénalise les élèves ingénieurs.

Le BNEI souhaite une harmonisation de la représentation étudiante dans les conseils centraux des écoles d’Ingénieurs. Nous proposons un quota minimum commun sur la proportion d’élèves : 25% en CA et 30% en CEVU (ou CE) et la suppression des collèges électoraux par cycle.

Ces collèges devaient permettre une meilleure représentativité des élèves ; malheureusement, après plusieurs années de fonctionnement, on s’aperçoit que les collèges sont un frein à la représentation : à chaque fois qu’un élève change de cycle en cours de mandat, il doit abandonner celui-ci, laissant le siège vacant pendant quelques Conseils. Les renouvellements partiels ayant lieu ici et là ne sont qu’une solution de rattrapage qui complique l’organisation et le suivi des dossiers par les élus étudiants.

Regardez aussi

Recours contre la hausse des frais d’inscription des étudiants extracommunautaires

📍 Le Conseil constitutionnel s’est prononcé sur la QPC qui lui avait été soumise le …